❝Pretty Little Liars ❞


 

Partagez | 
 

 Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


You want to know me ??

© crédit : uc
Célébrité : uc
Nombre de Mensonges : 8
Réputation : 0
Arrivée à Rosewood : 20/07/2011


MessageSujet: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Ven 29 Juil - 6:07


Hier matin, le capitaine de police était venu me voir afin de me confier un dossier peu habituel selon ses propres termes. Il m’avait dit que j’étais un de ses meilleurs éléments et qu’il ne fallait pas prendre ce dossier à la légère sinon je risqué de me retrouver avec les parents d’élèves derrières moi ce qui serait très dangereux étant donné les places importantes que ces parents ont au sein de notre ville. J’avais promis à mon capitaine que je ne prendrais pas ce dossier à la légère et il m’a prévenu : « tu ne risque pas de t’ ennuyer » … Et dès que j’ai ouvert le dossier je suis tombé sur des centaines de plaintes de parents d‘élèves, toutes ces plaintes parlaient de la même chose: leurs enfants recevraient des textos et emails menaçants de la part de A. Apparemment cette personne menaçait tout le monde ce qui m’amusait fortement.

Quelques coups de fils plus tard j’ai prit rendez-vous à l’université afin de m’entretenir avec le directeur et de fixer un rendez-vous pour le lendemain matin afin que j’interroge les élèves. J’y allais peut-être un peu fort, aller interroger directement les élèves sans mener d’enquêtes mais pour moi c’était simple comme bonjour : si cette personne connaissait les secrets de tous les élèves alors forcément elle était dans l’entourage des élèves donc il y avait beaucoup de probabilité pour que cette personne soit elle-même un élève.
Après avoir fait signer une autorisation pour leurs poser des questions : la plupart ont certes plus de 18 ans mais aux États-Unis ils ne sont pas légalement majeurs. Il fallait donc que j’ai l’autorisation de leurs parents, je suis partis me coucher tard le soir, content de retourner dans les bras de ma petite amie. Mais je m’éloigne peut-être un peu du sujet

Le lendemain à 6h j’étais déjà debout, en uniforme, un café dans l’estomac, et prêt à partir à l’université. Je venais de faire imprimer plusieurs feuilles : l’ordre de passage des élèves. J’allais interroger les élèves uns par uns afin d’essayer de percer le secret. Je suis arrivé à l’université à 7h30, le temps pour moi de m’installer je vit enfin arriver le tout premier élève convoquer. Ou plutôt une élèves.

-Mlle Anderson, rentrez s’il vous plait.

Une charmante jeune femme rentra en me saluant et je lui fit signe de s’assoir sur la chaise en face de moi. Assit devant elle, un bloc note sur les genoux, un stylo dans la main et un enregistreur à côté de moi, j’appuya sur play afin, d’enregistrer.

-J’imagine que vous savez pourquoi je suis là. J’ai été chargé d’enquêter sur l’affaire A … Avez-vous étais une victime de A ? Avez-vous reçus des sms de cette personne ? Si oui je peux les voir?

Prudence semblait réticente à me les montrer et je lui fit un petit sourire compatissant.

-Tout ce que vous me direz ici ne restera qu’entre nous. Je ne divulguerais pas le contenu des messages que vous recevez, j’ai juste besoin d’en avoir la preuve devant moi Miss Anderson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence D. Anderson

avatar
Just like a princess


You want to know me ??

✔Ton surnom : Prue
Tes études : Etudes de droit
© crédit : Bazzart
Célébrité : Ashley Greene
♪♪ Age : 20 ans
ღ♥ Situation : Célibataire

Nombre de Mensonges : 876
Réputation : 17
Arrivée à Rosewood : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Rosewood


Tout sur Moi !!
Age : : 18 ans
My Little Secret: Shhh
mes relations:

MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Ven 29 Juil - 7:32

7h40 du matin. Dure journée qui commençait pour Prudence. Elle avait appris hier qu'une enquête allait être menée concernant les agissements de A., suite à de nombreuses plaintes de parents, dont les siens ! Et un inspecteur allait passer sur le campus interroger les élèves un par un. Et elle était la première à inaugurer ça !
Même pas le temps d'en parler avec ses copines qui n'étaient pas encore réveillées à cette heure là. Quelle idée aussi de la convoquer pour 7h45. Les cours ne commençaient pas avant 9h pour elle aujourd'hui, et elle avait quand même du se lever à l'aube, tout ça pour aller répondre à des questions qui elle en était persuadée ne mènerait pas loin ! Elle savait qu'après, c'était Heaven qui passait et les deux filles avaient longuement parlé au téléphone hier soir de ce qu'il fallait faire ou pas. Elles hésitaient à vraiment être sincères avec cet inspecteur parce qu'après tout, elles mettaient ainsi leur secret en jeu. Mais en même temps, elles voulaient vraiment être débarrassées de A. et si c'était le seul moyen, il fallait le tenter. Prudence se rendit donc sur le campus en traînant des pieds. Elle avait passé un bon moment à se préparer le matin même, se demandant ce qu'il était recommandé de porter pendant un interrogatoire et elle avait opté pour un pantalon noir très sobre avec une petite chemise vert anis. On aurait pu croire qu'elle se rendait à un entretien d'embauche tant elle était classe. Elle arriva donc pile à l'heure et frappa à la porte de la pièce qui servait lieu de salle d'interrogatoire. Une voix masculine l'autorisa à entrer, et elle prit place sur la chaise en face de l'agent qui venait de l'inviter à s'asseoir. Elle l'observa à la dérobée. Plutôt beau gosse le flic ! Tant mieux, quitte à être interrogée, autant l'être par un charmant jeune homme que par un vieux crouton ! Il ne prit même pas la peine de lui demander comment ça allait, enchaînant tout de suite sur l'affaire A., prêt à tout noter sur son bloc note. Il avait même un enregistreur. Toutes leurs déclarations seraient donc enregistrées, entendues par d'autres que lui. C'était assez flippant quand on y pensait. Il la regarda donc et prit la parole :


-J’imagine que vous savez pourquoi je suis là. J’ai été chargé d’enquêter sur l’affaire A … Avez-vous étais une victime de A ? Avez-vous reçus des sms de cette personne ? Si oui je peux les voir?

Prudence baissa les yeux, restant silencieuse. L'agent Wilson lui fit un petit sourire, tentant ainsi de la rassurer et de la mettre en confiance.

-Tout ce que vous me direz ici ne restera qu’entre nous. Je ne divulguerais pas le contenu des messages que vous recevez, j’ai juste besoin d’en avoir la preuve devant moi Miss Anderson.

Elle releva la tête, réfléchissant à ce qu'elle devait lui dire ou pas. La vérité, rien que la vérité, toute la vérité ? Ou juste lui dire deux trois trucs sans rentrer dans les détails. En même temps, elle savait qu'elle devait se montrer totalement honnête pour que l'enquête avance. Elle prit donc une inspiration et se lança :

- Oui, j'ai été victime, et je suis encore victime de A. ... J'ai effectivement reçu plusieurs SMS de cette personne concernant quelque chose que personne sur le campus ne sait. Elle me fait une sorte de chantage, me menace de révéler ce secret ... J'ai pas tout gardé mais j'ai encore quelques sms enregistrés dans mes archives. Tenez ..

Elle sortit son blackberry de son sac et alla dans le dossier spécial A. où elle gardait deux trois sms que cette garce lui avait envoyée ... Elle tendit le portable à l'agent et croisa les bras, attendant sa réaction après avoir lu les sms.


¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
    «Maybe I'm amazed at the way you love me all the time, Maybe I'm afraid of the way I love you ,Maybe I'm amazed at the way you pulled me out of time, and hung me on a line, Maybe I'm amazed at the way I really need you. Maybe I'm a girl and maybe I'm a lonely girl who's in the middle of something that she doesn't really understand.» ☂
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You want to know me ??

© crédit : uc
Célébrité : uc
Nombre de Mensonges : 8
Réputation : 0
Arrivée à Rosewood : 20/07/2011


MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Mar 2 Aoû - 13:05



Des étudiants harcelé par une mystérieuses personne … C’était un sujet peu banal c’était le moins que l’on puisse dire. Si il n’y avait eu qu’un élève j’aurai mené une petite enquête mais là apparemment toute la fac était harcelé et je ne devais pas prendre ce dossier à la léger.

Arrivé à la faculté j’étais partis dans une salle de classe vide afin d’interroger un à un les élèves. Je savais déjà quelles questions j’allais poser. Mon but n’était pas de découvrir qui était A, seulement de parler avec les élèves et peut-être que le comportement d’un des élèves allaient me mettre à la pouce à l’oreille. Personne ne pouvait mentir sans que je le détecte. Alors si un élève avait un comportement suspect j’allais forcément le savoir.

Mlle Anderson était donc arrivée. Elle était la première élève que j’interrogeais. Je voyais qu’elle était tendue, et je pouvais comprendre pourquoi. Se faire interroger par une personne qu’on ne connait pas et qui nous pose des questions indiscrètes ça peut stresser un peu. J’étais rentrer dans le vif du sujet. Après tout j’avais des centaines d’étudiants à interroger je n’avais donc pas de temps à perdre. Elle sembla réticente au début puis m’avoue qu’elle était aussi victime de cette fameuse A. Elle me tendit ensuite son portable et je consulta quelques sms qu’elle avait gardé.

Je resta silencieux quelques instants pour réfléchir. A menaçait vraiment. Mais pour le moment ce n’était rien de bien grave. Ce n’était que du chantage pour le moment il n’y avait rien eu de grave. Aucune menaces physique ou menace de mort.

-Hum ..; je vois…

Je regarda cette fille qui avait pas mal de secrets apparemment. Mais tout le monde avait droit d’avoir des secrets. Je rendit donc le portable à la jeune étudiante.

-A-t-elle déjà mit ses menaces en exécution ou elle n’a fait que vous menacer sans aller plus loin ?

Cette fille semblait sincère. Elle avait vraiment peur de ses texto mais on aurait dit qu’elle ne me révélait pas tout. Personne ne connaissait ses secrets selon elle mais comme une personne peut le savoir ? Pirater t’elle son compte internet ? La suivait t’elle partout?

-Avez-vous remarqué un comportement bizarre chez vos camarades ? Des personnes distantes ? Ou avez-vous remarquer une présence à chaque fois ? Comme si on vous suivez ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence D. Anderson

avatar
Just like a princess


You want to know me ??

✔Ton surnom : Prue
Tes études : Etudes de droit
© crédit : Bazzart
Célébrité : Ashley Greene
♪♪ Age : 20 ans
ღ♥ Situation : Célibataire

Nombre de Mensonges : 876
Réputation : 17
Arrivée à Rosewood : 11/03/2011
Age : 24
Localisation : Rosewood


Tout sur Moi !!
Age : : 18 ans
My Little Secret: Shhh
mes relations:

MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Mer 3 Aoû - 6:52

Prudence était la première à passer pour la série d'interrogatoire qui allait avoir lieu sur le petit campus de Rosewood. Elle était hyper stressée. Après tout, elle n'avait jamais été interrogée par un flic, surtout que cette histoire la concernait de très près ! Elle se rendit donc dans la classe qui servait lieu de salle d'interrogatoire à 7h45 tapantes et frappa à la porte. Le flic qui l'attendait était assez jeune et mignon en plus. Elle prit place en face de lui, et très vite il commença à l'interroger. Il lui demanda tout d'abord si elle avait été elle aussi une victime de A. et de lui montrer les sms qu'elle avait reçu. Il dut sentir qu'elle était mal à l'aise à l'idée d'évoquer tout ça alors il la rassura du mieux qu'il le put, lui disant que tout ce qui se disait dans cette salle resterait confidentiel. Prudence hocha la tête et commença donc à parler, lui racontant qu'effectivement, elle avait bien reçu des sms menaçant de révéler ses secrets, et elle lui donna son portable, où quelques textos traînaient encore. L'inspecteur prit son téléphone et regarda un à un les messages, les lisant attentivement. Il resta ensuite un instant silencieux, semblant réfléchir à ce qu'il venait de voir.

- Hmmm .. Je vois ...


Il lui rendit son téléphone, dévisageant Prudence qui reprit rapidement son portable avant de le fourrer dans son sac.

- A-t-elle déjà mit ses menaces en exécution ou elle n’a fait que vous menacer sans aller plus loin ?


Prudence secoua la tête en signe de négation. Heureusement pour elle, A. n'avait pas encore officialisé ce qu'elle savait sur Prudence, et cette dernière espérait vraiment que ça n'arriverait pas.


- Non, elle n'a pas révélé publiquement quoique ce soit sur moi ... Mais je sais qu'elle en est capable ... Elle l'a fait pour Chelsea. Vous devez sûrement être au courant. Elle a organisé une fête piège et en a profité pour révéler devant tout le monde le secret d'une de nos amies. Comme nous, elle recevait avant des menaces par sms.

Prudence était furieuse rien que de repenser à cette soirée. La pauvre Chelsea en avait énormément souffert et elle avait été humiliée en public. Tout le monde n'avait parlé que de ça pendant des jours
.

- Si on ne l'arrête pas, elle va recommencer et révéler un à un tous nos secrets ...


L'inspecteur notait soigneusement tout ce que Prudence lui disait, et réfléchissait ensuite à ce qui venait d'être dit. Il semblait tracassé par cette affaire, et semblait se poser beaucoup de questions. Comme Prudence et tous les autres élèves. A. réussissait à tout savoir. Tout le temps. Comme si elle était à chaque instant avec chacun d'entre eux. Et c'était ça le plus étrange... Etait-elle une proche connaissance ? Les suivait-elle ? Avait-elle des "infiltrés" ? Prudence espérait que cette enquête finisse par répondre à toutes les questions qu'elle se posait. L'inspecteur releva la tête après quelques instants de réflexion.


-Avez-vous remarqué un comportement bizarre chez vos camarades ? Des personnes distantes ? Ou avez-vous remarquer une présence à chaque fois ? Comme si on vous suivez ?

Prudence réfléchit à ces dernières questions. A vrai dire, elle n'avait jamais eu le sentiment d'être suivie ou espionnée de près. Et elle ne voyait aucune de ses amies lui faire un coup pareil.

- Je ne crois pas ... Pour être honnête, je ne pense pas avoir été suivie. Et pourtant, elle sait tout de mes faits et gestes. Comme si elle espionnait toutes mes conversations. Un jour, j'étais avec une amie dans un café et on parlait des mecs et de notre célibat, et là je reçois un sms de A. me disant qu'avec le frère que j'avais, c'était normal que les mecs me refroidissaient. C'était comme si elle avait été là, à notre table. Et pourtant non. Et ça ne pouvait pas être mon amie puisqu'elle n'a écrit aucun sms.

Prudence se tut quelques instants. Elle essaya de se souvenirs d'autres détails, si elle avait vu quelqu'un de bizarre près d'elles, mais non. Rien de rien.

- Sinon, je ne vois personne du campus qui peut faire ça. Enfin dans mes amis en tout cas, et j'en ai beaucoup. On a tous été victimes d'A. ... Vous pensez que c'est un étudiant, ou une étudiante d'ici ?

Il est vrai qu'en y réfléchissant, ça semblait logique. Tous les étudiants de Rosewood étaient harcelés, c'était donc sûrement une personne sur le campus. Mais qui ??

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤
    «Maybe I'm amazed at the way you love me all the time, Maybe I'm afraid of the way I love you ,Maybe I'm amazed at the way you pulled me out of time, and hung me on a line, Maybe I'm amazed at the way I really need you. Maybe I'm a girl and maybe I'm a lonely girl who's in the middle of something that she doesn't really understand.» ☂
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You want to know me ??

© crédit : uc
Célébrité : uc
Nombre de Mensonges : 8
Réputation : 0
Arrivée à Rosewood : 20/07/2011


MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Ven 5 Aoû - 5:43



Assit en face de Prudence, je l’interrogeais sur les agissements de A. je voyais bien qu’elle était mal à l’aise et elle devait avoir peur d’en parler. Si à la menaçait et que Prudence me révélait ça, A allait surement agir de nouveau contre elle. Mais je n’allais rien lui dire. Je n’allais pas dire «  attention vu que tu m’a parlé d’elle elle risque de te menaçait de nouveau » . Si je lui disais ça j’allait donner la frousse à Prudence et elle ne me révélerai plus rien. C’était dans mon devoir de ne rien dire pour qu’elle m’en parle librement.

D’ailleurs elle commençait à être un peu plus à l’aise et j’appréciais ça. Elle me révéla qu’elle se ne sentait pas observer ou suivie ce que je trouva quand même bizarre. Quand quelqu’un nous suit on le ressent. Une sorte de 6ème sens, on sait que quelqu’un est là mais on ne le voit pas ou on ne l’entend pas. C’est notre subconscient qui nous met en garde. Mais prudence n’avait rien ressentit de tel alors je trouvais ça bizarre. A agissait peut-être différemment. Elle ne suivait pas les étudiants apparemment. Elle devait utiliser un autre mode. Mais lequel.

Mais la réponse de Prudence me mit le doute. Elle me raconta une anecdote. Apparemment dernièrement elle était dans un café avec une amie et parlait d’un sujet et elle avait reçut un sms de A parlant de ce même sujet. Elle trouvait ça bizarre et moi aussi. Si
Je trouvais ça de plus en plus bizarre.

-Je vois …

Je nota bien évidemment tout ce qu’elle me disait sans faire aucuns commentaires. Pour le moment je me contentais d’interroger les élèves. Je ferais des conclusions plus tard dès que j’en saurais un peu plus. Ce qui n’était donc pas le cas pour le moment.

-Merci pour vos réponses Mlle Anderson. Vous pouvez y aller.

Prudence se leva et marcha vers la porte de sortie. Avant qu’elle ne l’ouvre je lui annonça.

-Si vous avez la moindre nouvelle, le moindre indice, ou autre chose, n’hésitez pas à me contacter.

Prudence hocha de la tête et s’en alla. Maintenant c’était le tour à la deuxième élève: heaven Barning. Elle attendait devant l’entrée.

-Mlle Barning, vous pouvez entrer

Une étudiante, brune cette fois ci, entra et s'assaya sur la chaise. Elle semblait elle aussi assez tendue, comme l'autre étudiante juste avant elle. Je la salua poliment en lui disant que c'était juste un entretient de routine.

-Je suis l'inspecteur de police et je suis là pour essayait de découvrir qui est A. Avez-vous été victime de A ? Si oui je peux voir ce qu'elle vous a écrit si ça ne vous dérange pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven M. barning

avatar
Le Grand Méchant Loup !!!


You want to know me ??

✔Ton surnom : Heav' ou heavy ou H.B
Tes études : 1ère année d'économie
© crédit : avatar by disturbing signature by tumblr
Célébrité : Sophia Bush
♪♪ Age : 18 ans
ღ♥ Situation : célibataire
http://26.media.tumblr.com/tumblr_lz06s180VN1qb3qhko8_250.gif
Nombre de Mensonges : 1496
Réputation : 15
Arrivée à Rosewood : 24/02/2011
Localisation : Rosewood


MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Mer 10 Aoû - 15:58





    Aujourd’hui c’était la journée de l’interrogatoire. Un inspecteur allait passer et interroger les élèves uns à uns à propos de A . Cela avait beaucoup stressé Heaven. Elle ne savait pas ce qui l’attendait demain. Prudence allait passer en premier ensuite ça serait à son tour. Du coup la veille elle s’était parlée au téléphone pendant de longues minutes. Ca la rassurait de savoir qu’elle avait une amie à qui se confier. Ensuite elle avait appelé hanna pour savoir ce qu’elle en pensait elle aussi. Heaven était vraiment tendue.

    Elle dormait très peu cette nuit et le matin elle arriva à la fac encore plus stressé. Elle se dirigea vers un couloir à l’est et arriva devant une salle de classe. Elle vit Prudence à l’intérieur et le fameux inspecteur. Ils n’avaient pas fini. Alors elle se posa contre le mur d’en face en attendant que son tour soit arrivé. Finalement Prudence sortis de la salle de classe et l’inspecteur l’appela tout de suite après. Elle poussa un soupir. Elle aurait voulu parler avec prudence avant de se faire interroger. Elle voulait savoir comment ça c’était passé mais apparemment elle n’avait pas le temps. Alors elle regarda d’un air inquiet Prudence et entra dans la salle à son tour.

    L’inspecteur se trouvait assit à une chaise, un bloc note sur les genoux et il l’invita à s’assoir en face de lui. Lentement, elle s’assit et croisa les jambes avant de regarder l’inspecteur, très mignon, soit dit en passant. Il la rassura tout de suite: selon lui c’était une routine. Et puis Heaven n’avait rien à cacher de toute façon donc …

    Puis il lui demanda tout de suite après si elle avait reçut des menaces de A. Il ne perdait pas de temps lui. Tant mieux, Heaven ne voulait pas rester dans cette salle trop longtemps.

    - heu … oui j’ai moi-même été victime de A. Enfin, elle m’a juste menacé, elle n’a rien fait d’autre..

    Heaven avait envie de rajouter « pour le moment » mais elle ne rajouta rien. Puis, à contre cœur, elle sortis son téléphone, et sélectionna les texto de A qu’elle avait reçut, puis toujours à contre cœur elle tendit son téléphone à l’agent pour qu’il y jette un œil. Heaven se demandait comment il allait faire pour découvrir l’identité de A. Et elle se demandait aussi si A allait se venger auprès des étudiants pour avoir porter plainte … Elle savait que A n’allait pas se laisser faire. Et elle avait peur de sa vengeance




¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤

«ils n'arrivaient pas à se parler, n'arrivaient pas à se comprendre et n'arrivaient pas à se voir. pourtant quelques choses les attiraient, comme si ils étaient deux aimants impossible à séparer malgré tous leurs efforts. »

N'oublie jamais


Heaven M. barning


DC: Arlington R. Buckley et Enora P. Leoneti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You want to know me ??

© crédit : uc
Célébrité : uc
Nombre de Mensonges : 8
Réputation : 0
Arrivée à Rosewood : 20/07/2011


MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   Sam 27 Aoû - 11:19


    Les jeunes étaient fous de nos jours. Non mais sérieusement. Ils devaient avoir un grain pour qu’une personne harcèle d’autres personnes. Ils devaient surtout avoir un grain pour espionner la vie des autres. Oui, ils étaient fous ! Complètement fou. De mon temps on n’avait pas ça. On avait des gens qui maltraités d’autres étudiants, ça c’est partout pareil, mais de là à les menacer non.

    Oui, c’étaient des menaces. De réelles menaces. En consultant les sms que Prudence et Heaven avaient reçut, je ne voyait rien d’autre que des menaces mélangées à de la pure folie. Mais étaient-ce des menaces sérieuses? Ce A allait il vraiment exécuter ses menaces? Car entre ce qu’on dit et ce qu’on fait il y a un écart. Mais a savait exactement ce qu’elle faisait. Tout semblait croire que c’était une personne organisée, intelligente et très proche de ses « victimes ». La théorie selon laquelle A est un étudiant semble de plus en plus cohérant.

    Heaven était stressée mais elle me parlait ouvertement. Pourtant je sentais qu’elle me cachais quelque chose. J’étais peut-être trop parano, mais quelque chose dans son comportement me disait qu’elle ne me révélait pas tout. Ce que je voulais comprendre c’était sur quoi elle menaçait Heaven. Le sms disait qu’elle la menaçait mais elle ne disait pas pourquoi.

    -Mlle Barning, avez-vous des raisons de penser que cette menace sur vous résulte d’un comportement antérieur ? Avez-vous fait ou dit quelque chose de mal dans le passé pour qu’une personne vous en veuille autant ?

    Ma question n’était pas de savoir si elle pensait que quelqu’un lui en voulait. Non, je m’en fichais. Ce que je voulais savoir c’Est-ce que cette jeune étudiante avait bien pu faire dans le passé pour être aussi effrayé par de simples menaces.

    -Ecoutez mademoiselle, je suis là pour vous aider. Il faut tout me dire sinon jamais je ne pourrais vous aider.

    Il fallait vraiment que les étudiantes soit coopératif sinon je savais que mon enquête allait mettre beaucoup de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



You want to know me ??



MessageSujet: Re: Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 

Interrogatoire n°1 : la clé de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Interrogatoire d'Aruna
» Interrogatoire réussi
» Un RP avec un pro de l'interrogatoire ?
» Interrogatoire ? Ca va faire mal ?
» UN INTERROGATOIRE INATTENDU ET MEMORABLE(LADY OSCAR)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝Pretty Little Liars ❞  :: Hors Jeu :: Archives RP-
Sauter vers: