❝Pretty Little Liars ❞


 

Partagez | 
 

 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 20 Nov - 20:31

Nathan W. & Constance de W.
« T'as d'autres questions ? »


Constance releva la tête à l'appel de son prénom. Il fut suivi d'un autre prénom, celui de Nathan Wills. Il était avec elle dans son cours de sociologie. Si sa mémoire ne flanchait pas, il était dans le même rang qu'elle, près du mur. C'est d'ailleurs ce jeune homme qui réagit à l'appel du nom. Gabrielle était complètement déconnectée. Elle était perdue dans ses pensées, aux paysages de Paris, la Tour Eiffel notamment, qui lui manquaient. Elle se plaisait à Rosewood, mais sa vie de parisienne était assez différente: en se levant, elle ne pouvait plus aller se promener dans le Jardin des Tuileries au petit matin, contempler la Tour Eiffel au loin de la fenêtre de sa chambrE. Des petites habitudes sans doute...

Qu'est-ce qu'il faut faire en fait ? Je suis.. légèrement perdue !

Tu vas passer les prochaines 48h avec Nathan, vous allez devoir apprendre à vous connaître, puis présenter l'autre à la classe.

D'accord merci !

La sonnerie annonça la fin du cours. La jeune fille rangea ses affaires, et chercha son "compagnon" des yeuyx. Ils devaient déjà être sorti. La jeune fille prit la même direction, mais elle se fit interrompre par le professeur. Il la réprimandait, tout en s'inquiétant pour elle : il avait bien vu qu'Ivy n'avait pas été très attentive aujourd'hui, et il voulait savoir si cela concernait ses parents. S'il savait .. La jeune fille n'avait pas vu ses parents depuis plusieurs semaines, mais elle ne s'en portait que mieux. Elle était indépendante, et adorait la vie qu'elle menait. A un détail près bien sûr. Mais sinon, elle ne regrettait pas ses parents. Mais sa nourrice peut-être. En quelques mots, la française rassura son enseignant, lui disant qu'elle avait mal dormi. elle s'éclipsa alors, en souhaitant une bonne journée à son professeur. Dehors, elle trouva Nathan. La jeune fille se dirigea vers lui.

Salut, je suis Constance, on doit travailler ensemble pour le projet de socio.


Dernière édition par Constance de Winter le Sam 10 Déc - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Lun 21 Nov - 17:53


Nathan & Constance




Nathan entra dans sa salle de cours de sociologie, puis il s’assoie à sa place habituelle, prés du mur. Car le jeune homme aime bien être coté du mur afin de s’appuyer. Une fois installé, le professeur ce mis à faire l’appel, puis il appela Nathan, celui-ci leva la main en coup de vent afin de marquer sa présence. Le jeune homme écouta attentivement le professeur, car celui-ci était tous juste entrain d’annoncer un devoir à faire deux. Malheureusement c’est le professeur lui-même qui choisit les personnes avec qui il doit faire le devoir. C’est alors que celui-ci prononça un nom, suivit de celui de Nathan, c’est alors que le jeune homme compris qu’il doit faire ce devoir avec Constance.

A ce moment même la jeune fille avait l’aire un peut ailleurs, c’est alors qu’elle réagit lorsqu’elle entendit son nom. Puis elle demanda au professeur ce qu’il fallait faire. Celui-ci lui expliqua, qu’elle devra rester 48 heures avec Nathan afin de ce connaître et de le présenter à sa classe.

C’est alors que la sonnerie sonna, Nathan rangea ses affaires, puis il fila dehors afin de prendre un grand bol d’aire frais. Une fois dehors il ce dirigea vers un banc, puis il d’assoie et observa l’horizon qui se trouva devant lui. Quel que minute de solitude avant qu’une jeune fille blonde s’approcha du jeune homme en lui disant :

« Salut, je suis Constance, on doit travailler ensemble pour le projet de socio. » Annonça-t-elle.

« Salut, moi c’est Nathan. » Dit-il un peut intimider, puis il rajouta.

« Tu veut faire quoi ? Par ce que là, moi, comme tu peux certainement remarquer je suis timide avec les personne que je ne connais pas très bien, d'ailleurs tu peux le noter ça. » Dit-il en rigolant. Mais il reprit.

« Non sérieusement tu veut faire quoi ? » Dit-il avec un petit sourire en espérant que la jeune fille aurait une idée.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Jeu 24 Nov - 15:49

Constance sortit son portable, lorsqu'elle sentit une vibration provenant de sa poche. Elle venait de recevoir un message de sa génitrice. Elle ne l'appelait pas "maman" ni "mère", car elle ne l'avait jamais été. Très tôt, la française avait été confiée à des nourrices, et passa de bras en bras. Le trvail de son père lui prenait tout son temps, et le shopping de sa lère l'accaparait également. Ils étaient persuadés qu'elle était heureuse. Mensonges. Pour se voiler la face et ne pas avouer qu'ils étaient de bien piètres parents. C'est bien plus simple de se mentir que de reconnaître ses erreurs après tout.

Madame Winter souhaitait savoir si sa fille voulait la voir, car ils étaient de passage dans le coin. En réalité, ils étaient de passage en Floride, ce qui n'était pas exactement "dans le coin". Mais la jeune fille ne releva pas. Elle ne souhaitait pas voir ses parents, et elle ne s'en cachait pas. D'un bref et sec "Non.", la jeune fille répondit à sa mère. Ivy n'avait jamais été plus affectueuse avec celle qui l'avait mise au monde.

Gabrielle se reconcentra sur son camarade de classe, qui lui demanda si elle voulait faire quelque chose. Il lui notifia en passant qu'il étais assez timide avec ceux qu'il ne connaissait pas. Naturel comme réaction. Bien que les deux jeunes gens soient ensemble dans leur cours de socio, ils ne se parlaient jamais. Et ce n'était pas un euphémisme. La Française connaissait à peine son nom. Heureusement, elle avait une bonne mémoire des noms.


Eh bien... tu fais quoi habituellement après les cours ? Tu veux aller te promener sur le campus, pour qu'on fasse mieux connaissances ?

Les deux jeunes gens devaient aller en cours ensemble le lendemain, puis participer aux cours de l'autre le jour d'après, qui était également le dernier jours de l'exercice. Donc pour l'instant, ils n'avaient pas de contraintes, ni géographiques, ni temporelles. Libres comme l'air en quelque sorte ! La jeune fille commença à s'éloigner de la salle, lentement, tout en rangeant son téléphone dans son sac. Elle ne voulait plus recevoir de texto, ni de sa mère, ni de -A- bien sûr. Mais c'était tellement évident qu'il était à peine nécessaire de le préciser !

Tu viens ?[
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Ven 25 Nov - 17:04


Lorsque Nathan posa une question à Constance, celle-ci n’a pas répondue directement car entre temps son téléphone a sonné. La jeune fille avait l’aire pas très heureuse d’avoir ce coup de file. Certainement une personne avec qui elle s’entend mal, un ex petit copain saoulant ou encore une engueulade entre amie. Pendant ce temps le jeune homme regarda les alentours, les arbres, la nature par la fenêtre qui ce trouvait en face de lui. Jusqu’au moment où il entendit un bref et sec « Non » qui sortit de la bouche de la jeune fille. Celle-ci ce retourna vers Nathan, puis elle répondit à la question que celui-ci lui avait posé auparavant :

« Eh bien... tu fais quoi habituellement après les cours ? Tu veux aller te promener sur le campus, pour qu'on fasse mieux connaissances ? » Demanda-t-elle.

« Normalement après les cours je rentre chez moi ou au bar mais en général je finis au bar. Mais là puise que l’on doit faire connaissance, une promenade ne sera pas de refus » Dit-il avec un petit sourire. Celui-ci commença a ce détendre petit à petit. Nathan regarda un instant son téléphone portable, puis il releva la tête la jeune fille été déjà partie. Mais celle-ci ce retourna puis lança :

« Tu viens ? » Demanda-t-elle
« Oui j’arrive, je ne t’avais pas vue partir » Dit-il à Constance.

Les deux jeunes empruntaient le chemin de la sotie du bâtiment sans dire un mot. Nathan essaya d’engager une discussion malgré sa timidité.

« C’était qui, que tu avais au téléphone tout à l’heure ? » Demanda-t-il à la jeune femme.

Lorsque le jeune homme a posé la question à la jeune femme, celle-ci avait l’aire ailleurs ou mal à laisse alors Nathan ce pressa de dire :

« Tu sais, si tu ne veux pas me le dire, ce n’est pas grave je comprends. J’essaye juste d’apprendre à te connaître. » Dit-il

Au même moment les deux jeunes passèrent la porte d’entrée puis ils sortirent afin de faire un tour sur le campus. C’est alors que Constance ouvra sa petite bouche et prononça quel que mots
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 27 Nov - 19:01

Nathan lui dit que généralement, après les cours, soit il rentrait chez lui, soit il finissait au bar, mais que vu les circonstances, le bar était un mauvais endroit pour faire connaissance. La jeune fille n'avait pas l'habitude de ce genre d'endroit. Elle rentrait souvent chez elle directement après les cours, pour se plonger dans ses livres. Barbant n'est-ce pas ? Mais la jeune fille tenait trop à réussir son année scolaire pour aller vagabonder par ci par là. Elle voulais avoir le choix du métier lorsqu'elle aurait terminé l'université.

Le jeune homme avait déjà l'air plus à l'aise : il se détendait peu à peu, ce qui eut le même effet sur la Française. Elle se sentait en confiance avec le jeune homme, et ses barrières tombèrent peu à peu. Il la rejoint, en disant qu'il ne l'avait pas vu partir. La jeune fille n'avait fait qu'un pas ou deux, et changeait de pieds en attendant qu'il arrive à sa hauteur. L'appel de sa mère avait fait retomber sa bonne humeur, ce qui l'énervait encore plus. Un véritable cercle vicieux !

Les deux jeunes gens partirent, et commencèrent à marcher. Pendant quelques secondes, il y eut un mal aise entre eux, un silence gêné. Que Nathan rompu en demandant qui était la personne à l'autre bout du fil. L jeune fille mit un moment à répondre. Nathan se justifia en disant qu'il chercha à connaître la blondinette. Ce qui était normal, c'était le but de leur exercice après tout..


Ne t'inquiètes pas, j'allais te répondre de toute façon ! C'était ma mère, qui voulait venir..passer à Rosewood pour qu'on passe un peu de temps ensemble. Mais comme tu as pu l'entendre, je l'ai rembarrée.

La jeune fille se rendit compte qu'elle paraissait pour la fille ingrate de la façon dont elle l'avait racontée. Ou en oubliant de raconter certaines choses. Si les gens n'avaient pas l'intégralité de l'histoire, Constance apparaissait comme une enfant immonde, qui ne veut pas voir sa mère. Ou comme une capricieuse, au choix. Rapidement, elle essaya de corriger ce qu'elle avait dit, pour éviter que Nathan n'ait une mauvaise image d'elle tout au long de l'exercice, ce qui rendrait l'échange plus difficile..


Tu dois surement penser que je suis une garce de réagir comme ça, mais ma .. mère n'est pas toute blanche dans cette histoire. Elle est même toute noire...

Ivy n'était habituée à parler de ça, elle ne l'avait jamais fait avec personne en fait.. Donc Nathan était la première personne à qui elle se confiait, surtout sans le connaître !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Lun 28 Nov - 19:15

Nathan regarda Constance un petit moment avant que celle-ci ce mette a répondre eu jeune homme :

« Ne t'inquiètes pas, j'allais te répondre de toute façon ! C'était ma mère, qui voulait venir…passer à Rosewood pour qu'on passe un peu de temps ensemble. Mais comme tu as pu l'entendre, je l'ai rembarrée. » Dit-elle.

Apres cela, le jeune homme ne voulais plus dire un mot, car la façon dont elle venait de répondre été un peut froid et dure a ses yeux. Celui-ci avait l’impression d’avoir posé la mauvaise question. Il avait peur que cela rende l’exercice difficile pour la communication. C’est alors que Constance continua afin de ce justifié :


« Tu dois surement penser que je suis une garce de réagir comme ça, mais ma … mère n'est pas toute blanche dans cette histoire. Elle est même toute noire... » Dit-elle.

Sans le faire exprès, le petit jeu de mots que la jeune fille venait de faire, fessa sortir un petit sourire et même un petit rire étouffé au jeune homme, mais ce n’était rien de méchant. Nathan est un jeune homme un peut curieux, il voulu demandé un peut plus d’explication, mais il n’osa pas de trop. Par peur de la réaction de la jeune fille. Car il avait bel et bien remarqué que pour celle-ci, c’était un sujet quel que peut sensible. C’est alors qu’il essaya de contourné vaguement le sujet afin d’essayer de ne pas mettre trop en colère Constance :

« Sache une chose je pense que personne est une garce ou quoi que ce soit. On a tous, ou, on a tous eu des problèmes avec un de nos parents. Personnellement je n’ai pas eu ce problème avec ma mère, encore heureux il me manquerait plus que ça … Apres c’est sur que avec le temps ca passe ou parfois ca reste encré dans nous même. Maintenant ce n’est pas parce que tu as des problèmes avec ta mère et que tu lui parle comme tu veux, que je vais penser que tu es une garce comme tu dis. Tu as t’es propres raisons d’en vouloir a ta mère et ça je comprends parfaitement. Maintenant si tu veux en parler pas de problèmes je suis là, mais si tu ne veux pas, ce n’est pas un problème aussi. » Dit-il à la jeune fille.

A ce moment là Nathan parlais avec son cœur. Et comme il la ci bien dit, heureusement qu’il n’a pas eu ce genre de problème avec sa mère, les seules problèmes qu’il a put avoir avec ça mère, c’est lorsque celui-ci été ailleurs et qu’il n’avait plus de communication avec les autres, ça mère à essayer de le refaire venir parmi eux mais ce n’était pas une tache facile car ca criait pratiquement tous le temps. Mais il n’y avait rien de plus normale c’était la prêt adolescence et celui-ci venait de perdre son père.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 4 Déc - 20:12

Nathan se montra être un jeune homme particulièrement gentil : des centaines de personnes auraient jugé la Française sur la façon dont elle venait de parler à sa génitrice. Ça aurait servi de première impression indélébile dans l'esprit de certains. Nathan, quant à lui, ne la jugea pas, et il l'en excusa même. Il se justifia en disant que chacun avait des problèmes avec un de ses parents, ou en avaient eu à un moment ou à un autre. L'exercice s'avérait être peut-être plus simple : la communication avec le jeune homme semblait être facilitée une fois que sa carapace de timidité était tombée.

Les deux jeunes gens continuèrent leur balade sur le campus. ils n'éloignaient peu à peu de la salle qu'ils venaient de quitter, mais Constance ne faisait attention ni au temps qui passait, ni à celui qui faisait, ni à l'endroit où ils étaient. Elle était focalisée sur la conversation, qui lui faisait du bien. Elle n'avait pas l'habitude de se confier, et encore moins de parler de ses parents. C'était une exception, mais elle sentait que le courant passait entre elle et Nathan : pas de barrière bloquant toute communication, pas de sous-entendu, de la sincérité à perte de vue. La jeune fille appréciait vraiment d'avoir ce genre de relation. Même si pour l'instant, les deux jeunes gens ne se connaissaient pas beaucoup.

Nathan signala à Ivy que si elle souhaitait en parler, il serais là, mais que si ce n'était pas le cas, il comprenait. La jeune fille esquissa un sourire, puis timidement, elle lui répondit :


Merci Nathan. En fait, avec ma mère, ça n'a jamais été le grand amour. Ni avec mon père d'ailleurs. Dès mon enfance, j'ai été baladée de bras en bras, mais jamais dans ceux de mes parents. Je t'envie tu sais ! Tu ne sais pas la chance que tu as d'avoir au moins un de tes deux parents avec qui tu t'entends parfaitement.. Mais ton père n'est pas là ? Tu n'en parles pas...

Aussitôt que la phrase fut sortie, Gabrielle se mordit la lèvre, de peur d'avoir poser une question trop personnelle. Les deux jeunes étudiants ne se connaissaient pas assez pour que ce soit "naturel", mais la curiosité avait parlé..


Dernière édition par Constance de Winter le Ven 9 Déc - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 4 Déc - 21:35




Nathan et Constance ce baladèrent sur le campus, alors qu’ils discutèrent de sujet que l’on ne dit pas forcement lorsque l’on ne connaît pas la personne. Mais aujourd’hui ce n’est pas cela qui allait arrêter les deux jeunes. Le jeune homme regarda la jeune fille quand il fini de parler, celle-ci fessai apparaître un lécher sourire sur ses lèvres, puis elle répondit a ce que Nathan venait de dire :

« Merci Nathan. En fait, avec ma mère, ça n'a jamais été le grand amour. Ni avec mon père d'ailleurs. Dès mon enfance, j'ai été baladée de bras en bras, mais jamais dans ceux de mes parents. Je t'envie tu sais ! Tu ne sais pas la chance que tu as d'avoir au moins un de tes deux parents avec qui tu t'entends parfaitement... Mais ton père n'est pas là ? Tu n'en parles pas... »

Le jeune homme écouta attentivement Constance qui parlait, puis lorsqu’il entendit sa dernière phrase celui-ci baissa la tête quel que seconde puis il ce mordu les lèvres, un peut gêner. Malgré qu’il soit gêné il tien a répondre à la jeune fille, car celle-ci a répondu à sa question alors que c’était un sujet délicat pour elle, alors il ce dit qu’il doit en faire de même.
C’est alors qu’il la regarda puis il répondit :

« De rien c’est normal après tous. Aaaah je comprends, tu as déjà essayé de savoir les explications de tes parents ? » Demanda-t-il avant de répondre à la question de Constance.

« En effet mon père ne fait plus partie de cette terre, il a eu un grave accident de voiture lorsque j’étais jeune, à cette époque mes parents été divorcé. J’ai beaucoup au du mal a surmonté cette épreuve. J’en parle pas beaucoup parce que c’est un sujet que je n’aime pas en parlait. Mais bizarrement là ca ne me dérange pas trop… Comment tu sais ça ? » Dit-il en la regardant.

Ca pourrai paraître bizarre mais c’est vrai lorsqu’il dit que a ce moment même ce ne le dérangeai pas d’en parlais. Apres tous il faut bien qu’ils apprennent a ce connaître, alors autant tous dire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Ven 9 Déc - 18:10

Constance sentit son portable vibrer dans sa poche. Elle le prit, et vit qu'elle venait de recevoir un SMS de la part de sa mère. Elle ne prit même pas la peine de l'ouvrir, voulant rester concentrée sur sa conversation avec Nathan. C'était beaucoup plus passionnant ! La jeune fille écouta le jeune homme, qui lui demandait si elle avait demandé des explications à ses parents.

Je n'en ai pas besoin, je les connais.. Trop de travail, un dossier important à traiter, des invités de marque donc Constance, je veux que tu restes dans ta chambre. Tu vois ? Pas besoin d'explications !

La jeune fille se mit à rire, en repensant à une soirée où elle avait légèrement mis la pagaille. Ses parents recevaient un diplomate anglais, avec sa femme, et ce soir là, la fillette était tombée malade. elle était descendu, toute grelottante, dans la salle à manger, où se déroulait le repas. Elle était tellement malade qu'elle s'en était évanouit. Et apparemment, la serveuse aurait trébuché sur elle, étalant le contenu de son plateau (semoule) sur les invités. Elle avait enfin eu l'attention pointée sur elle, mais pas celle dont elle rêvait. Heureusement qu'elle était endormie. Mais les anglais avaient été tellement touchés qu'ils n'avaient pas (ou peu) tenus compte de ça.

Nathan répondit à la question de la Française : son père était mort. Automatiquement, la jeune fille eut des remords, et fondit en excuses :


Je .. suis désolée Nathan. Ça ne me regardait pas, trop curieuse... Mais tu n'étais pas obligé de me répondre, si c'est trop dur pour toi...

Nathan lui dit que ça avait été douloureux pour lui, et elle se sentit encore plus mal, car elle s'était immiscer dans sa vie privée. Mais il ajouta que ça ne le gênait pas d'en parler. Gabrielle avait eu la même sensation quand elle avait parlé de ses parents. Pourtant, elle n'en avait pas l'habitude et avait plus tendance à contourner le sujet. Il lui demanda comment elle avait su :

Généralement, les gens parlent de leurs deux parents quand ils sont ensemble ou qu'ils s'entendent bien avec les deux. Comme tu ne parlais que de ta mère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 11 Déc - 12:56

Nathan avait demandé à Constance, si celle-ci avait essayé de discuter avec ses parents afin d’en savoir plus et d’avoir des explications. Celle-ci répondit :

« Je n'en ai pas besoin, je les connais. Trop de travail, un dossier important à traiter, des invités de marque donc Constance, je veux que tu restes dans ta chambre. Tu vois ? Pas besoin d'explications ! » Dit-elle.

Le jeune homme l’écoutait attentivement. Puis c’est lorsqu’il entendit la dernière phrase que venait de dire la jeune fille, il comprit ce qu’elle a put endurée pendant sont enfance ou même encore au jour d’aujourd’hui. C’est alors qu’il ne savait pas quoi dire, qu’il ce contenta de lui dire :

« Oui je vois, ce que tu as put vivre pendant toute ses années. »

Constance avait demandé pourquoi le jeune homme ne parlait pas de son père. Celui-ci lui répondit qu’il n’était plus là. Qu’il était mort. Directement Nathan vit que la jeune fille était mal a laisse après ce venait de lui annoncer le jeune homme. C’est alors qu’elle lui dit :

« Je ... suis désolée Nathan. Ça ne me regardait pas, trop curieuse... Mais tu n'étais pas obligé de me répondre, si c'est trop dur pour toi... »

Puis elle répondit a la question que celui-ci lui avait posé Comment elle le savait ? :

« Généralement, les gens parlent de leurs deux parents quand ils sont ensemble ou qu'ils s'entendent bien avec les deux. Comme tu ne parlais que de ta mère... » Dit-elle.

Nathan resta quel que peut ailleurs pendant quels que seconde, car celui-ci repensait a des moments qu’il avait passée avec son père, ce qui lui fit sourire. Puis il ravennat à la réalité et il répondit a la jeune demoiselle qui ce trouvait a coté de lui.

« Non t’inquiète pas justement ca me fait du bien d'en parler. Et puis tu m’as bien parlé de tes problèmes avec tes parents alors que c’était un sujet sensible, enfin je pense. Donc il me doit d’en faire autant. Puis comme je te l’ai dit tout à l’heure, bizarrement ca ne me dérange pas d’en parler. » Dit-il avant de reprendre la parole afin de répondre au dernier propos de la jeune fille.

« Comme je parlais que de ma mère tu en as déduit que je n’avais pas de père … » Dit-il en la regardant avec un léger sourire.

Il fessait un petit sourire, car il était heureux d’être là, et de parler avec une jeune fille aussi sympa que Constance. Malgré que ca ne soit une discussion qui donne le sourire.










Dernière édition par Nathan Konnor Wills le Mer 14 Déc - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Mar 13 Déc - 18:28

Nathan avait l'air de la comprendre, ce qui lui faisait du bien. Elle ne parlait à personne de ça, en grosse partie à cause de son secret et de cette garce de -A-, qui se trouvait partout, entendait tout et voyait tout. L'omniprésence et l'obsession par excellence. Car en fait, à tous les coups, elle est particulièrement obsédée par les élèves de ce lycée, et essaye de les approcher au mieux, ou quelque chose dans le genre...

Constance commença à se perdre dans ses réflexions, à tel point qu'elle eut un moment d'absence totale, où elle ne souvenait plus tellement ce qu'elle avait dit. Constance écouta Nathan parler, répondre aux questions qu'elle lui avait posé.

Heureusement, Nathan n'allait pas la frapper ou l'enlever et la séquestrer dans un lieu sombre et morbide pour savoir comment elle avait VRAIMENT su, si on peut dire ça.. Gaby s’imaginait quand même bien la scène. En plus, avec la carrure de footballeur qu'il a, il aurait pu sans souci souler la Française, l'assommer un bon coup, et la kidnapper discrètement. Ses parents n'auraient pas pu prévenir parce que... oh ! elle ne les voit pas ! Mais bon.. Connaissant un epu plus Nathan, elle se doutait qu'il ne ferait jamais ça... Sauf s'il est contrôlé par des robots..

Constance sortit de son délire particulièrement idiot, et de reconnecta. Il se contenta de sourire, et de répondre.


Je vois qu'on avance peu à peu ! La socio, c'est mieux à deux en fait ! On passe à un sujet plus joyeux, t'en penses quoi ?

Constance ne voulait pas passer tout ce temps à parler des parents, elle voulait aussi connaître les goûts de Nathan. En jouant avec sa bague, l'anneau quitta son doigt et tomba dans l'herbe un peu montante. Votre mission, si vous l'accepter : retrouver un petit bijou d'un millimètre ou deux d'épaisseur dans la jungle pennsylvanienne. Ivy, qui ne s'était jamais sentie Indiana Jones dans l'âme le sentait encore moins maintenant. Mais elle n'avait pas le choix. Elle devait absolument retrouver cette bague, cadeau de sa grand-mère. La jeune fille s'écria, dans un français parfait :

Merde ma bague ! Nathan, tu peux m'aider s'te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Jeu 15 Déc - 17:50



Nathan regarda la jeune fille avec un petit sourire, mais il vit que celle-ci avait l’aire d’être ailleurs pendant un petit moment. Mais au bout d’un moment Constance revient parmi nous car elle fessa un sourire puis elle répondit :

« Je vois qu'on avance peu à peu ! La socio, c'est mieux à deux en fait ! On passe à un sujet plus joyeux, t'en penses quoi ?» dit-elle.

Le jeune homme commença à partir dans ses pensées. Ils ce dit, que en effet la socio c’est mieux a deux, alors que lui n’aime pas aller en cours de sociologie, il pense que ce cours ne sert à rien, franchement sa sert a quoi la sociologie ? Mais à présent il voit un peut mieux a quoi sert ce cours. En effet ca serais mieux de changer de sujet si on veut éviter que les deux jeunes tombe en sanglot. C’est alors qu’il reprit ses esprits, qu’il voulut répondre, mais la jeune fille reprit la parole un peut en panique.

« Merde ma bague ! Nathan, tu peux m'aider s'te plait ?» Demanda-t-elle.

Celui-ci ce précipita a ce mettre a genoux afin de retrouver la bague de la jeune fille. En la cherchant il essaya de chercher un autre sujet de discussion un peut plus joyeux mais qui permettrais aussi de connaître un peut mieux la jeune Constance. C’est alors qu’il réfléchit longuement en cherchant la bague bien sur, puis il engagea une discussion :

« Si non es que tu as une sœur ou un frère ? Tu es de quelle origine ? Est-ce que tu es en couple ? » Dit-il

Apres réflexion, Nathan ce dit qu’il n’aurait peut être pas dut poser la dernière question, certainement un peut trop indiscrète. C’est alors qu’il essaya de ce rattrapé.

« Enfin, comme tu vois j’essaye de faire un autre sujet de discussion mais je ne sais pas quoi donc … » Dit-il un peut gêner.

C’est alors que les deux jeunes continuèrent à chercher la bague de la jeune fille à genoux. Nathan marcha à quatre pates puis il sentit quel que chose de dure, qui ressembla à une bague. Alors il la prit dans sa main et demanda à la jeune fille avant qu’elle ne puisse répondre à ce qu’il venait de dire avant.

« Ca ne serait pas ça que tu cherche ? » Dit-il en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Ven 23 Déc - 16:16

Toujours à genoux, les deux jeunes gens continuèrent leur conversation. Il fallait qu'ils progressent, et ils pouvaient difficilement être plus proches ! Constance commença à paniquer quand elle ne trouvait toujours pas sa bague. La scène devait être assez étrange, vue de l'extérieur. Surtout en sachant qu'il y a à peine une vingtaine de minutes, ils ne se connaissaient que de vue.

Nathan posa plusieurs questions à la jeune fille : si elle avait des frères et sœurs, d'où elle venait, et si elle était en couple. Elle ne répondit pas immédiatement, encore concentrée sur la chasse au trésor qu'elle était en train de mener. Puis Nathan se justifia, en expliquant qu'il essayait de changer de sujet de conversation. Il n'avait pas l'air très sur de lui.. Puis finalement, alors que le dernier espoir de la jeune fille allait s'éteindre, le jeune homme lui tendit le petit anneau en argent. Un sourire de soulagement se dessina sur le visage de la Française. Ils se relevèrent tous les deux, et nettoyèrent les quelques traces de terre et d'herbe sur leurs pantalons. Gabrielle pouvait alors lui répondre.


C'est le bon moyen pour apprendre à se connaître ! Ah génial ! Merci Nathan !

Ils reprirent leur marche, avec un rythme toujours aussi lent. Cela ramena la jeune fille aux Tuileries, un parc parisien, où les gens avaient la même allure, pour prendre le temps de profiter du temps, du moment.

Alors.. Je suis fille unique, je viens de Paris et je suis en couple. Et toi ? Tu es fils unique ou pas ? Tu as toujours vécu à Rosewood ?

La jeune fille utilisa la même technique que son camarade : questions directes, sans tourner autour du pot pendant quatre heures. Et de toute façon, ils ne les avaient pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Ven 30 Déc - 14:56

Constance fit un sourire lorsque Nathan lui montra la bague qu’il venait de trouver. Car c’était belle et bien celle de la jeune fille. C’est alors qu’elle répondit au jeune homme :

« C'est le bon moyen pour apprendre à se connaître ! Ah génial ! Merci Nathan ! » Celui-ci fit un petit sourire, car il est ravi d’avoir trouvé la bague de la jeune fille, et que cela lui face plaisir. C’est alors que les deux jeunes reprirent leur marche, afin de pourvoir discuter. C’est alors que la Constance prit la parole puis elle répondit aux questions que Nathan avait posé :

« Alors… Je suis fille unique, je viens de Paris et je suis en couple. Et toi ? Tu es fils unique ou pas ? Tu as toujours vécu à Rosewood ? » Dit-elle, puis elle retourna les questions au jeune homme.

« Aaah tu vient de Paris, c’est une ville magnifique. Je n’y ai jamais été auparavant. Mais c’est à prévoir. Tu es en couple depuis combien de temps? » Dit-il avec un petit sourire un peut gêner, avant de répondre a ses questions.

« Alors..., non j’ai une petite sœur de 7 ans, que j’aime plus que tous, c’est grâce a elle que je suis l’homme que je suis aujourd’hui, je sais ca peut paraitre bizarre qu’une petite fille de 7 ans a put changer un homme de 21 ans. Non je viens de Los Angeles. Es que je suis en couple, je ne sais pas c’est compliquer, mais une chose est sur c’est que je l’aime. » Dit-il, un peut gêner des derniers mots qu’il venait de dire, car il en avait jamais parlé auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Mer 11 Jan - 17:47

La Frnaçaise écouta son camarade avec une attention particulière, maintenant qu'elle avait sa bague. Il prévoyait donc d'aller à Paris un jour, et n'y était jamais allé. La Ville-Lumière, ou la Ville de l'Amour, cela dépend des versions. Il lui demanda ensuite depuis combien de temps elle était en couple. Constance remonta dans le temps, et calcula rapidement. Bien qu'elle soit plus à l'aise avec des textes de littérature, elle s'en sortait plutôt bien en mathématiques. Nathan lui dit ensuite qu'il avait une petite soeur, qu'il aimait plus que tout au monde, et que c'était grâce à elle qu'il était l'homme qui se tenait devant la jeune fille. Il précisa que ça pouvait paraître étrange qu'une fillette change un homme, mais Gabrielle trouva cela plutôt normal. Quant au cœur, c'était assez compliqué selon lui...

Je suis avec mon copain depuis une petite année je crois.. Concernant ta soeur, ce n'est absolument pas bizarre ! Lorsque j'étais à Paris, j'étais très proche d'une fille qui adorait manger de la viande, du magret, des mets à base de viande. Un jour, elle a adopté un bichon. La boule de poil était malade dès qu'elle voyait un bout de viande, de tourne-dos ou de filet mignon. Pour son chien, qui fait à peine une vingtaine de centimètres, elle est devenue végétarienne. Donc c'est normal.. Enfin je trouve ! Et ta copine, elle s'appelle comment ?

Constance sortit une bouteille d'eau de son sac, but une gorgée et la rangea. Elle avait commencé à être assoiffée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Jeu 26 Jan - 19:24




Nathan écouta attentivement la jeune femme, c’était la première fois que le jeune homme ce confiait à une personne qui ne connais pas, mais même le fait de ce confier était une première pour lui, car il n’a jamais voulue que les gens ai de la pitié pour lui ou qu’ils le regardent d’une autre façon. C’est alors que la jeune femme lui répondit :

« Je suis avec mon copain depuis une petite année je crois… Concernant ta soeur, ce n'est absolument pas bizarre ! Lorsque j'étais à Paris, j'étais très proche d'une fille qui adorait manger de la viande, du magret, des mets à base de viande. Un jour, elle a adopté un bichon. La boule de poil était malade dès qu'elle voyait un bout de viande, de tourne-dos ou de filet mignon. Pour son chien, qui fait à peine une vingtaine de centimètres, elle est devenue végétarienne. Donc c'est normal… Enfin je trouve ! Et ta copine, elle s'appelle comment ? Dit-elle avant de sortir une bouteille d’eau et de boire une gorgée. »

Le jeune homme, regardais la jeune fille puis il lui répondit :

« Ca me soulage que tu ne trouve pas ça bizarre … Car je pense que la plus pars des personne trouverais ca débile. Un an c’est bien je trouve. Ca ce passe bien ? Elle s’appel Jessy et toi ton copain il s’appel comment ? » Demanda-t-il en regardant la jeune femme et en continuant leur chemin.

Les deux jeunes avançaient petit à petit pour leur devoir de sociologie. Cet exercice apportait une aide pour le jeune homme, car ça l’aide à apprendre à connaître une personne où même d’apprendre à faire la discussion avec une personne qui ne connaît pas très bien, mais si cela reste compliquer pour le jeune homme car il a toujours l’impression d’être mal à droit ou de trop ce confié. Mais malgré tous il apprécie l’exercice et la compagnie de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas


You want to know me ??

✔Ton surnom : Arli
Tes études : 3ème année d'économie
© crédit : dangerous smile
Célébrité : oh sexy chace crawford
♪♪ Age : 20 ans
ღ♥ Situation : Célibataire .. ?!
http://img53.xooimage.com/files/c/3/8/cc9-2674efd.gif
Nombre de Mensonges : 540
Réputation : 19
Arrivée à Rosewood : 06/08/2011
Localisation : à rosewood


Tout sur Moi !!
Age : : 20 ans
My Little Secret: j'étais un dealer
mes relations:

MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Ven 27 Jan - 3:40

juste pour te signaler que constance quitte le forum . donc je vais archiver le rp dans la journée Smile

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤

Arli -- 20 ans -- Célibataire

A est une garce et j'irai cracher sur sa tombe

Double compte: Heaven M. Barning

Tu veux continuer à t'amuser avec les membres barjots du forum ? Join US sur facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


You want to know me ??

© crédit : XoXo
Célébrité : Bonne question ;)
♪♪ Age : A vous de deviner
Nombre de Mensonges : 59
Réputation : 2
Arrivée à Rosewood : 17/03/2011
Localisation : Toujours à côté de vous


MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    Dim 5 Fév - 11:32

Nouveau message de inconnu

Chère Constance, tu passes ton temps à cacher qui tu es vraiment, mais n'as tu pas peur qu'un jour quelqu'un le découvre malencontreusement ? Ou que je le dévoile à tout le monde ? Après tout, tes camarades seraient ravis d'apprendre que leur petite française est la fille d'un homme politiquement reconnu dans son pays.

A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



You want to know me ??



MessageSujet: Re: 48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan    

Revenir en haut Aller en bas
 

48H non stop , ça passe ou ça casse ? {Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» "Funny Games US" : ça passe et ça casse !
» Bleach - 97 - Let Stop The Pendulum
» Effet Sonnore Stop Motion , Arene Raw
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» One Piece 524 : No one can stop this now
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❝Pretty Little Liars ❞  :: Hors Jeu :: Archives RP-
Sauter vers: